mardi 28 juin 2011

Debruit / Matthew Dear / Egyptrixx - La Gaîté Lyrique 4 juin 2011

Je retrouve mes amis dans la salle du bar que je trouve vraiment agréable même cet endroit est très "j'en suis". Ca ne vient pas de l'équipe d'accueil... Je découvre Debruit que Wesh Wesh ou bien produit à Lille, à la Gare Saint Sauveur. C'est aussi la première fois que je suis dans cette salle très sobre et sombre qui me laisse assez indifférente à première vue. Le groupe est déguisé et masqué en habits orientaux. Ils occupent l'avant de la scène de façon statique, derière leurs instruments et c'est la vidéo qui fait le show. Le couleurs, les formes, les rythmes sont hypnotisants mais pas du tout malsain (j'ai mis trop de temps à écrire mon ressenti et j'ai quelque peu oublié). Mon oubli est aussi dû au fait que c'est moins mon style musical qu'à un jugement qualitatif....

Je me laisse progressivement prendre au jeu et je passe un bon moment musical sans révélation.

Ensuite, arrive Matthew Dear qui ne semble pas répondre à mes attentes : petit minet impeccable tout droit sorti d'un club de Floride des années 90. Il a le mérite de l'assumer. Et puis, je vais finalement beaucoup aimé grâce au saxophone en premier lieu et aussi pour les autres instruments. Le leader est finalement charismatique et talentueux. Mon oreille se laisse totalement pénétrée par la musique et je me laisse séduire pour le temps du concert. Il faudrait que je rééecoute mais je ne l'ai pas fait spontanément, pas nécessaire de se forcer. Un moment ne me convaint tout de même pas qui est celui du solo, je uis vraiment soulagée de voir les musiciens revenir pour terminer le show. En sortant, je découvre que certains d'entre nous ont complètement ignoré la tête d'affiche qu'ils dénigrent totalement. Tant de répulsion me surprend et j'ai le sentiment qu'il est facile de rejeter compte tenu du registre du chanteur qu'il incarne à merveille. Pour moi, ça fonctionne!

On revient pour Egyptrixx qu'une rencontre nous décrit comme le dancefloor de la soirée. Je ne saurais dire, il y a tellement peu de monde, que ça ne prend pas et je n'arrive pas à me faire une idée du potentiel festif du DJ qui n'est, en tout cas, pas une évidence... Je me retourne et je me rends compte que je ne connais plus personne et l'ambiance est vraiment molle. Il est temps de rentrer... sous une pluie torrentielle!!

Posté par Laloumette à 00:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Debruit / Matthew Dear / Egyptrixx - La Gaîté Lyrique 4 juin 2011

Nouveau commentaire